La méditation pleine conscience

La pleine conscience peut se définir comme un « état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment » (Kabat-Zinn, 2003). La pleine conscience est intégrée dans différentes formes de psychothérapies et d’interventions psychologiques. Par exemple, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (en anglais, Mindfulness Based Cognitive Therapy ou MBCT) est une approche de groupe destinée à prévenir les rechutes dépressives chez les patients en rémission d’une dépression unipolaire récurrente. Nous savons qu’en présence d’un état de tristesse transitoire, les patients ayant déjà eu plusieurs épisodes dépressifs ont tendance à réactiver de manière facilitée des patterns de pensées et d’émotions négatives pouvant déclencher une rechute. La compétence centrale que le programme MBCT vise à enseigner est la capacité de reconnaître puis de dégager des états d’esprit caractérisés par des schémas auto-entretenus de pensées ruminatives et négatives. Les pensées sont alors vues comme des événements mentaux, indépendamment de leur contenu et de leur charge émotionnelle. Ce programme intègre des techniques de thérapie cognitive avec la pratique de la méditation. La méditation permet en particulier de se centrer sur le présent, de se tenir à l’écart des ruminations négatives et de se déconnecter de cette spirale.

Share Button